Pétition sur l'allongement du congé paternité ... le marronnier qui cache la forêt.

Communiqué 31 octobre 2017

maman embrasse bébépapa avec bébé dormant

Voici une information qui réjouira de nombreuses mères ! Les pères sont appelés à s’exprimer dans une pétition lancée ce jour par le magazine féministe Causette. Plusieurs personnalités masculines dont Thomas Piketty qui nous avait plutôt habituées à une attaque en règle de la politique familiale, demandent un allongement du congé paternité.

Que nous apprend cette pétition : D’une part que les hommes souhaitent plus s’investir dans leur rôle paternel. D’autre part, que le nouveau congé parental partagé est un outil de politique familial qui n’a pas su répondre aux besoins des pères. Aujourd’hui, les pères, en plus du congé paternité, ont droit à 6 mois de congé parental pour leur 1er enfant et jusqu’à 24 mois pour les suivants. Alors que seulement 5% des congés parentaux sont pris par des pères, on pourrait se demander pourquoi la demande porte sur un allongement du congé paternité ? La réponse est financière : un congé paternité plus souple est aussi bien mieux rémunéré qu’un congé parental.

Ce n’est pas la première fois qu’une pétition en faveur de l’allongement du congé paternité est initiée. Si les gouvernements successifs n’ont pas pensé utile d’y donner suite, c’est que les raisons sont multiples : manque de courage politique, stéréotypes de genre d’abord. Contrainte budgétaire ensuite (pour rappel le gouvernement vient d’obtenir du Parlement le vote de l’abaissement de l’allocation de la base de la PAJE et l’exclusion de 10% des familles bénéficiaires…). Enfin, malgré une appellation symétrique, le congé paternité n’est pas de même nature que le congé maternité. Sauf à nier la fatigue inhérente à la grossesse et l’accouchement et donc à accepter un retour en arrière du droit des femmes, ces deux congés ne peuvent être totalement confondus. Mais que l’on se console comme on peut : la France offre un congé paternité (11 jours + 3 jours d’absence) supérieur à celui préconisé par la Commission Européenne dans le Socle de Droits Sociaux (10 jours). MMM France souhaite souligner que le problème le plus brulant réside dans la discrimination en entreprise du remboursement du congé paternité. Aujourd’hui encore des entreprises remboursent à 100% le congé maternité et pas le congé paternité ! Quel message cette différence de traitement entretient-elle dans la répartition des rôles entre les femmes et les hommes ?

MMM France profite de cette pétition pour élargir la réflexion sur la place de la parentalité dans le monde du travail. Tout l’enjeu porte sur une politique de conciliation vie pro – vie familiale plus ambitieuse et pensé pour/par les deux parents, femmes comme hommes. Il est temps de casser le stéréotype sociétal qui conduit à éliminer d’office du tableau des promotions le parent (la mère dans les chiffres !) qui aura fait une pause dans sa carrière pour s’occuper de ses jeunes enfants. Prenez une année sabbatique pour faire le tour du monde et la société ne remettra jamais en cause vos compétences et motivations professionnelles. Prenez une année de congé mater/pater/parental pour s’occuper de votre enfant et la société vous déclassera professionnellement…

MMM France se met à la disposition du gouvernement pour réfléchir sur une réforme pragmatique du congé parental qui constitue une vraie mesure en faveur des familles et de la parentalité. Plus largement MMM France propose de travailleur à une politique familiale avec le triple objectif de répondre aux besoins des parents et des mères, d’inciter les hommes à mieux partager le soin et l’éducation des enfants et enfin d’accompagner les entreprises pour mettre en place une politique volontariste de conciliation vie pro – vie familiale.

Pour télécharger la pétition cliquer ICI

Back to Top