Conférence Internationale : Mères pour la Paix

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI

logo mothers4peace

COMMUNIQUE DE PRESSE

Conférence Internationale

#Mothers4Peace

3 & 4 Mai 2018 à Casablanca, Maroc

 bandeau mothers4peace

Agissons pour que les mères comptent pour la paix

Les mères, au cœur du changement pour une culture de paix - aux niveaux familial, communautaire, national et international

Organisée par Make Mothers Matters en collaboration avec CARE International Maroc, la conférence #Mothers4Peace met en avant le rôle des mères pour la prévention des conflits et la promotion d’une culture de la paix. Si la montée de la violence, des conflits et des déplacements forcés touchent majoritairement les mères, celles-ci ne sont pas seulement des victimes, mais également des actrices de transformation de la société, à tous les niveaux.

La conférence a été ouverte par SAR La Princesse Esmeralda de Belgique, auteure du livre Femmes Prix Nobel de la Paix: "La mère est une école, un moteur de Paix ; elle transmet la patience et la tolérance ; mais les pères ont un rôle de soutien très important. Il faut beaucoup de courage aux femmes pour trouver une solution. Partout les femmes s'activent dans l'ombre, sans ressources, sans support ».

Les neurosciences démontrent aujourd’hui le lien qui existe entre l’environnement de vie pendant la petite enfance, et le bien-être et les compétences à long terme de la personne. Assurer à l'enfant, dès la grossesse, un environnement sûr, aimant et stimulant favorise des comportements plus pacifiques au sein des familles et des communautés. Dr Rima Salah, professeur au Yale Child Study Center, plaide donc pour des investissements plus importants pour soutenir les familles et le développement de la petite enfance, comme un chemin vers la paix à la fois au sein des foyers, dans les communautés et dans la société en général.

Pour Gary Barker, de l’Instituto Promundo, un point de départ est de promouvoir auprès des futurs pères une paternité co-responsable, positive et non-violente. Une formation à une parentalité positive avec 1700 pères et leurs partenaires au Rwanda a par exemple permis de réduire de 50% les violences faites aux femmes et de 30% les violences faites aux enfants.

« Les mères font partie de la solution vers plus de paix. Il faut travailler non seulement pour elles mais aussi AVEC elles. Nous lançons un appel aux décideurs pour qu’ils reconnaissent que les mères sont une ressource trop souvent inexploitée et qu’il est nécessaire de mettre en œuvre la force des mères pour un monde meilleur » conclut Anne-Claire de Liedekerke, la présidente de Make Mothers Matter.

→ Version intégrale du communique de presse

conférence mothers4peace

Back to Top