2013_03 - CONGE PARENTAL : Pour promouvoir la parité, faut-il enlever des droits aux mères et obliger les pères ?

François Hollande a annoncé le 7 mars une réforme du congé parental incitant davantage les pères à prendre une part du congé mais interdisant aux mères de s’arrêter plus de deux ans ½.

Le MMM France va poursuivre sa mobilisation contre le projet de loi et espère être entendu par le gouvernement. Pour comprendre la position du MMM France :

 

Les raisons invoquées pour réformer le congé parental sont triples :

-       Le congé parental éloignerait les femmes du monde du travail et compliquerait leur réinsertion professionnelle.

-       Il nuirait à la carrière des femmes.

-       Etant pris essentiellement par les mères, il nuirait à la parité professionnelle.

Le congé parental dans sa forme actuelle :

-       Est pris par 600.000 parents chaque année

-       Peut durer jusqu’au 3ème anniversaire de l’enfant

-       Avec une allocation de 383€ à 566 € par mois. Cette allocation est versée 6 mois pour le 1er enfant, jusqu’à 3 ans pour le 2ème enfant et les enfants suivants.

-       Est pris à 96% par les mères et 4% seulement par les pères

La réforme proposée comporte trois volets :

-       Possibilité pour le père de prendre 6 mois à la suite de la mère dès le 1er enfant. Ceci est une nouvelle liberté offerte aux parents et on peut s’en réjouir. Rappelons toutefois que seuls 20% des parents choisissent de prendre un congé parental au 1er enfant

-       Interdiction aux mères de prendre plus de 2 ans ½ à partir du 2ème enfant. C’est le deuxième parent qui devra prendre les 6 derniers mois de congé sinon, ils seront perdus. C’est cette partie de la réforme et son aspect contraignant qui est éminemment contestable.

-       Meilleure rémunération de la part du congé pris par le deuxième parent (pour inciter à ce choix).

Contrairement à ce qui est affirmé, le congé parental dans sa forme actuelle est bénéfique à la parité professionnelle :

-       La France compte le plus fort taux de féminisation de toute l’Union Européenne de sa population de cadres et dirigeants d’entreprises (37%) alors même que nous sommes le seul pays à offrir ce dispositif de congé parental long.

-       Les pays nordiques qui ont un congé parental plus court et mieux rémunéré assorti d’une garantie de place en crèche à l’issue du congé parental et d’une part du congé réservé aux pères ont une beaucoup moins bonne insertion des femmes dans les postes à responsabilité dans les entreprises.

-       Comment imaginer d’ailleurs que le fait de s’arrêter 2 ans ½ changerait vraiment l’impact sur la carrière par rapport à un arrêt de 3 ans ?

Cette réforme du congé parental a un coût :

-       La « meilleure » rémunération de la part du congé pris par le père accroit le coût du dispositif pour l’Etat.

-       Pour tous les couples qui ne choisiraient pas de « partager » le congé, il faudra créer autant de places de crèches dont on rappelle qu’elles coûtent à l’Etat 1.200 euros de frais de fonctionnement par mois et par enfant.

-       Le profil des mères en congé parental (précarité, bas salaires) ne permet pas d’imaginer que les taxes et impôts sur leurs salaires financeraient la création des places de crèches nécessaires.

Une réforme injuste et inégalitaire

-       La réforme proposé ne laisse pas les familles s’organiser comme elles le souhaitent

-       Elle est discriminante pour les mères isolées qui n’ont pas de « second parent » pour prendre le relais les 6 derniers mois

-       Elle est inégalitaire pour les familles dont l’un des deux membres ne peut interrompre son activité (chef d’entreprise, travailleur précaire en CDD ou intérim, cadre dirigeant, profession libérale, commerçant,…) alors qu’elle bénéficiera pleinement aux couples ayant un travail équivalent et pouvant facilement alterner la prise de congé (couple d’enseignants par exemple).

 

Le MMM France va poursuivre sa mobilisation contre le projet de loi et espère être entendu par le gouvernement.

 

Marie-Laure des Brosses

Présidente du Mouvement Mondial des Mères France

 

Ateliers & Formations & Dîners

Octobre 2017
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Devenez animatrice

L'animation d'ateliers de mères vous tente ?
flechenoireEn savoir +

Vu et Lu pour les mères

Combien vaut le travail d'une mère au foyer ? (le Figaro.fr, Madame)

Rapport sur les solitudes. importance de lutter contre l'isolement des mères : accès au rapport

Dans Côté Mères n°34 "Entretien avec Claire Flammarion de la Leche League"

Dans Côté Mères n0°34 ""Une maison propre et bien rangée repose l'esprit"

Conciliation vie professionnelle et vie familiale

Egalité Hommes - Femmes

Vie de mère, vie de femme : reflexions diverses

Back to Top