Comment font les autres parents

Encourageons les mères à concrétiser leurs idées.

Il y a vingt ans, Madi Sharma était « cassée » , mère célibataire, rescapée de violence domestique . Aujourd'hui, elle est entrepreneur de niveau international et membre britannique du Comité Economique et Social Européen défendant la prise en compte des impératifs féminins dans l’économie. Voici son point de vue : «L'échec n'est pas une option»- une mère ne s’autorise jamais l’échec car elle a toujours à l’esprit sa responsabilité vis-à-vis de ses enfants

 . De ce fait, l’esprit « entreprenarial» convient très bien aux femmes, à ceci près qu’il ne s’agit pas de créer des entreprises mais de transformer des idées en actes : vous pouvez être un employé du secteur privé, œuvrer dans le tissu local ou communautaire, travailler dans l'innovation sociale pour le secteur public, voire même être chef d'entreprise – tout ça c'est « l'esprit d'entreprise ».

Mon père m'a dit : " le monde des affaires ce n’est pas un endroit pour une femme ". Je ne lui en ai pas demandé plus à l'époque. Mais quand on est une mère,  l'entreprise est au contraire un excellent endroit : nous savons gérer l'argent , gérer le temps, gérer les gens , nous sommes capables de nous concentrer sur une action et produire ce que l’on attend de nous - nous sommes des gestionnaires de projets étonnantes ...... toutes tâches essentielles pour tout entrepreneur.

Mon patron, directeur de banque, m'a dit que je « sur-investissais» mon travail. Etre passionnée et pleine d’enthousiasme pour la vie est la source secrète et ultime de l’énergie inépuisable que mettent les mères dans leurs familles, la communauté et les emplois qu’elles occupent . Lorsque nous pouvons focaliser cette énergie sur notre propre travail avec des retombées positives pour nous et aussi nos familles, nous donnons le meilleur de nous-mêmes car nous savons que les bénéfices vont bien au-delà des gains financiers .

Mon mari me disait " tu ne réussiras jamais à faire ce que tu veux - parce que tu es une femme " –  La réussite et la détermination à réussir viennent du plus profond de nous et non de l’extérieur. Il suffit de croire que l’on est le meilleur …et on l’est. Quand mon mari s’est mis à me battre, j'ai pris mes enfants et je suis partie. Je n'avais ni argent , ni compétences reconnues, aucune qualification et pourtant j'ai réussi à bâtir une société agro-alimentaire florissante. J’ai été nommée «  Femme Asiatique de l’Année » et j’ai reçu le titre de  « Meilleur Patron » du Royaume Uni . Aujourd'hui, je dirige plusieurs sociétés et représente les citoyens de l'Europe à Bruxelles dans le processus de prise de décisions.

Je crois que je ne suis pas unique, toutes les femmes ont les aptitudes et les compétences nécessaires pour réussir dans tout ce qu'elles veulent…il suffit d’avoir l'idée et le désir de la concrétiser. Toutes les femmes ont les capacités de réaliser leurs rêves.

L’un de nos problèmes est qu'il y a peu de femmes « modèles » . Nous devons témoigner auprès des autres femmes, en particulier des plus jeunes, et leur montrer que tout est possible malgré les difficultés de la vie. Plus important encore, nous devons leur tendre la main pour les aider le long de ce parcours. J'encourage toutes les femmes à se poser en « modèles » et «  mentors »

 .MADI est synonyme de Make A Difference Ideas (Les Idées font  la différence) tout ce que je fais doit avoir un retentissement positif sur la vie de quelqu'un sinon c'était une journée perdue . J'aime ce que je fais.

 Pour en savoir plus : www.MadiSharma.org

Ecoutez Madi Sharma à la conférence de Make Mothers Matter à Bruxelles en Juin 2013


Gandhi a dit: « Soyez le changement que vous voulez voir dans vos vies " . Je dis : « Soyez  le changement que vous voulez voir - pas d'excuses "

Mothers Encouraged to have Make A Difference Ideas

Twenty years ago, Madi Sharma was broke, a single mum and a survivor of domestic violence. Today she is a global entrepreneur and a UK member of the European Economic and Social Committee promoting the economic imperative of women to the economy.

Madi shares her philosophy with mothers across the world

“Failure is not an option” – a mother does not have the option to fail at anything, he responsibility to her children ensures her ‘non-failure’ –  Hence, entrepreneurship is a great option for women! Please be aware that entrepreneurship is not about business start up but about turning ideas into action – You can be an entrepreneurial employee, community based organisation or practicing social innovation in the public sector, or you could be a business owner – that’s Entrepreneurship.

My father advised me that “business was no place for a woman.” – I never questioned him at the time. But for a mother, business is a great place to be for a woman. We can manage money, manage time, manage people, are action focussed and deliver on what needs to be done – we are amazing project managers ……all the essential tasks for any entrepreneur.  

My boss who was a bank manager told me I was “over enthusiastic for my job.”  Having a passion and enthusiasm for life is a mother’s ultimate secret source of never ending energy which sustains the families, communities and jobs in which we work. When we can channel that energy into our own work that brings benefits to us and also our families, we are at our best as we know the rewards are always beyond financial gains.

My husband used to tell me “I would never succeed in anything I wanted to do - because I was a woman” – Success and determination to succeed come from inside us, and that gift cannot be given by anyone else, you just have to believe you are the best, and you will be.  After my husband finished kicking me I took my children and left to begin a new life – I had no money, no registered skills, no qualifications and yet I managed to build a successful food company and become Asian Woman of Achievement and the UKs Best Boss.  Today I run multiple organisations and represents citizens of Europe in Brussels in the decision making process.    

I believe that I am not unique, all women have the skills and competences to succeed in whatever they want to achieve – you have to have the idea and the strong desire to turn it into an action. All women have the ability to realise their dreams.

One of the problems we have is that there are few women role models. We must present ourselves to other women, especially those younger, and show them that anything is possible despite challenges in our lives. Most importantly we have to extend our hands to help them along the path. I encourage all women to put themselves forward as role models and as mentors. 

MADI stands for Make A Difference Ideas – everything I do has to make a difference to somebody’s life or it was a wasted day.  I love what I do, to find out more www.MadiSharma.org

Ghandi said ”You must be the change you want to see”. I say, “You must be the change you want to see – no excuses”

 

 

 

Back to Top