Lettre ouverte aux mamans de un ou deux enfants à propos de leur retraite

17.12.19

"Les femmes seront les grandes bénéficiaires de la réforme des retraites …" dit Édouard Philippe dans son discours de présentation de la réforme des retraites du 11 Décembre. ‘’Grâce à la réforme des retraites, on résorbe l’écart de retraite entre les hommes et les femmes" dit Marlène Schiappa dans sa vidéo explicative diffusée sur les réseaux sociaux. Nous aurions très envie de les prendre au mot… MMM France pense qu’une réforme de la retraite est nécessaire mais pour vous toutes, mamans d’un et deux enfants qui pensez que la réforme peut vous procurer de réels avantages, qu’en est-il vraiment ?

Chères mamans, vous qui avez un ou deux enfants,

Tout le monde est concerné  

  • Des droits calculés sur l’ensemble de la carrière. 

Aujourd’hui : Les droits à la retraite sont calculés sur les 25 meilleures années pour les salariées du privée, sur les 6 derniers mois pour les salariées de la fonction publique. 

Demain : Les droits à la retraite seront calculés sur l’ensemble de la carrière soit les 42 années d’une carrière compte. Alors pour être gagnante, mieux vaut avoir un bon niveau de salaire dès le départ, travailler à temps complet, sans années à temps partiel, sans congé parental, sans période de chômage, sans accident de la vie ou anicroche. Et les autres ? 

Comme le reste de la population, il est peut-être nécessaire d’en passer par là pour que notre système de répartition reste viable et financièrement supportable, mais un calcul de droits basé sur l’intégralité de la carrière n’est pas forcément un avantage pour le montant de la retraite.  

Et pour nous les mamans ? 

  • Réduction de l’écart de pension homme /femmes en vue ? 

Aujourd’hui, les mères représentent 94% des parents qui prennent un congé parental. 76% des salariés à temps partiels sont des femmes. Ce sont les mères les premières à diminuer leur temps de travail : pour l’enfant qui n’a pas de place à la crèche, pour celui qui a des difficultés scolaires, qui décroche, qui est malade ou qui a un handicap, aussi pour un proche âgé ou dépendant … L’écart entre la pension des femmes et celle des hommes se resserrera-t-il de sitôt ?  (1.099 euros bruts pour les femmes contre 1.908 euros pour les hommes à la fin de l’année 2016) … 

  • La bonification +5% 

Aujourd’hui, pour chaque enfant mis au monde, une mère bénéficie de 8 trimestres validés pour sa retraite si elle est salariée du privé, de 4 trimestres si elle est fonctionnaire. 

8 trimestres, c’est exactement 5% du nombre total de trimestres qu’il faut avoir validé pour prendre sa retraite à taux plein, sans pénalité.

Demain, ces trimestres ne seront plus attribués du tout dans le nouveau système. A la place, le gouvernement propose de bonifier la retraite des mères de +5% pour chaque enfant. Certes sur le papier, cette mesure est à peu près équivalente à la bonification 5% en trimestres accordés dans le système actuel. 

  • Où est le problème ? 

Pour bénéficier pleinement de cette nouvelle bonification par enfant à 5%, il faut travailler tôt, ne pas interrompre son activité, ne pas prendre de temps partiel. Il pénalisera toutes les femmes et à fortiori les mères qui ont des carrières hachées. En effet les trimestres alloués (du système actuel) permettent aux mères qui le souhaitent de prendre du temps pour s’occuper de leurs enfants (congé parental, temps pour soutenir un enfant en difficulté…). Ils cherchent à compenser quelque peu les trimestres manquants à l’heure de la retraite. 

A l’avenir, toutes celles qui feraient le choix à un moment ou l’autre de s’investir davantage dans l’éducation et le soin de leurs enfants seront encore plus perdantes : moins de retraite et donc, moins de bonification (puisque le pourcentage de celle-ci est calculé sur le montant de la retraite et non du salaire). 

  • La retraite à 64 ans, un tour de passe-passe ? 

Le gouvernement dit – et il a raison – qu’aujourd’hui, de nombreuses femmes doivent travailler jusqu’à 67 ans pour avoir une retraite décente sans être sur-pénalisées par les années manquantes dans leur carrière. Le nouveau système qui permettrait de partir à 64 ans, soit trois années de travail en moins. Mais avec le nouveau mode de calcul de la retraite, de nombreuses femmes si elles ont une carrière un tant soit peu hachée, seront poussées tout autant à travailler le plus tard possible pour accumuler des points supplémentaires indispensables pour une retraite plus correcte. 

  • La retraite minimum à 1000€ ? 

En bénéficieront tous ceux qui auront eu une carrière complète en gagnant au moins le SMIC à plein temps pendant 42 ans. 

Aujourd’hui, les femmes qui ont des petites retraites sont des mères qui ont pris du temps pour s’occuper de leurs enfants et qui n’ont pas accumulé assez de droits personnels. 

Demain, les femmes qui auraient des interruptions de carrière et des périodes de temps partiel fréquentes auront une retraite très inférieure à 1000€ par mois.

  • L’obligation de travailler à plein temps ?  

Alors tout bon pour les femmes y compris les mères qui souhaitent travailler à plein temps tout au long de leur vie ? C’est le modèle qui est privilégié par le gouvernement et les mamans s’en rendront compte très vite… Les jeunes femmes n’envisagent pas d’arrêter de travailler pour avoir leurs enfants mais quand le bébé arrive… leur vision n’est souvent plus la même.  

Alors, pour celles qui aimeraient prendre un congé parental, s’investir dans l’éducation de leurs enfants, travailler à temps partiel ou avoir des conditions de travail souples et celles qui aimeraient un petit troisième…  à un moment, entre la protection de leurs droits et les enfants, il faudra choisir. 

  • Et la démographie dans tout cela ? 

Un grand oublié lui aussi ! L’air du temps mais aussi une politique familiale qui se réduit au fil des années entraîne une baisse démographique notable (Depuis 7 ans, une moyenne de 80 000 naissances par an en moins). Qui financera les retraites à moyen terme et à long terme alors qu’il faut un grand nombre de cotisants pour que le système de répartition en vigueur soit viable ? 

Les familles nombreuses n’ont plus la cote… 

Aujourd’hui, les mamans de 3 enfants et plus bénéficient de +10% de retraite tout comme les pères d’ailleurs (en plus de leurs trimestres) 

Demain, les mères de 3 enfants obtiendront +2% de bonification par enfant à partir du 3ème, calculée sur le montant de la retraite parce qu’on sait bien que ce sont elles qui risquent en majorité d’avoir une carrière incomplète… mais plus de trimestres, et une bonification moindre que celle qui était accordée jusqu’à présent. 

Et vous les mamans, qu’en pensez-vous ? 

Si vous avez eu le courage de nous lire, merci ! N’hésitez pas à partager cette lettre à d’autres mamans, celles de 1 ou 2 enfants, et même aux autres… 

MMMFrance – Pour faire entendre la voix des mères 

Articles les plus lus

MMM France fête ses 25 ans à l’Assemblée Nationale

26.03.19

MMM France a célébré son 25eme anniversaire avec un dîner à l’Assemblée Nationale. 15 intervenants pour l’économie, la santé et la paix axées sur les mères, ont proposé 15 solutions

Lire plus

MMM France a rencontré Boris Cyrulnik

24.10.19

MMM France a fait entendre ses propositions à Boris Cyrulnik, neuro-psychiatre qui prépare un rapport sur l'accompagnement des 1000 premiers jours de la vie à la demande du Président Emmanuel

Lire plus

« Quand les mères s’en mêlent… ça marche ! » – MMM France fête ses 25 ans

06.04.19

Coté Mères No 10 - Retour sur le diner des 25 ans à l'Assemblée Nationale

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

Actualité de MMM France

Les mères de familles nombreuses pourraient être les grandes perdantes de la réforme des retraites

11.02.20

Plusieurs associations familiales dont MMM France ont organisé une conférence de presse et ont exposé leurs craintes sur la réforme des retraites. La journaliste Laurence Veldès de LCI a interviewé Méria

Lire plus

Conférence du 25 février 2020 « Parents épuisés : se préserver, s’en sortir »

06.02.20

L’UDAF de Paris organise, en partenariat avec la CAF de Paris, une conférence sur le burn out parental, qui aura lieu le 25 février prochain à 19 h – en salle Pierre Laroque (28 place Saint-Georges – 7

Lire plus

Consultation « 1000 parents pour penser 1000 jours »

30.01.20

Le gouvernement interroge les familles et nous vous encourageons à répondre à cette consultation via le lien ci dessous

Lire plus

Colloque de l’UNAF « Avoir des enfants ça change tout »

23.01.20

MMM France a participé au colloque organisé par l'UNAF (Union Nationale des Associations familiales) à l'Assemblée Nationale sur le thème "Avoir des enfants ça change tout"

Lire plus

Economie Matin reprend la lettre de MMM envoyée à Laurent Pietraszewski

21.01.20

MMM a envoyé un courrier au nouveau secrétaire d'état aux retraites lui proposant des améliorations pour les mères pénalisées par ce projet

Lire plus

Les deux propositions pour le financement durable des retraites

16.01.20

MMM a préparé un communiqué de presse sur les deux propositions les plus importantes en faveur des mères qu'il faudrait inclure dans le projet de loi sur les retraites

Lire plus